Les motifs d'un bilan

Les demandes d'un bilan peuvent émaner de la personne elle-même, de sa famille s'il s'agit d'un enfant, ou d'un professionnel (enseignant, professionnel de santé). Les raisons qui amènent à la réalisation d'un bilan sont diverses, il peut s'agir de (liste non exhaustive) : 

intelligence.jpg

  • Difficultés comportementales (enfant hyperactif, agité, agressif)

  • Difficultés affectives (enfant déprimé, difficultés sociales)

  • Difficultés cognitives (concentration, mémoire, attention)

  • Difficultés scolaires (ennui à l’école ou échec scolaire)

  • Difficultés d’apprentissages spécifiques (difficultés en écriture, en mathématiques, en lecture, etc.)

La réalisation d'un bilan de Q.I. (bilan psychométrique) ou d'un bilan neuropsychologique permet d'évaluer l'efficience intellectuelle et cognitive d'une personne à un temps T, afin de comprendre son fonctionnement cognitif, et ainsi mettre en évidence ses points forts et ses points faibles. Les objectifs d'un bilan sont de plusieurs ordres : 

  • A visée diagnostique : 

    • Diagnostiquer une précocité intellectuelle (Haut Potentiel Intellectuel) ou une déficience intelletcuelle,​

    • Aider au diagnostic dans le cadre d'enfants avec suspicion de TDAH, troubles du spectre autistique, troubles -DYS (dyslexie, dyspraxie, dysgraphie, dysorthographie, dyscalculie),

  • A visée d'orientation thérapeutique : pour diriger l'enfant vers des professionnels adaptés (orthophoniste, psychologue, psychomotricien, pédopsychiatre),

  • A visée d'orientation scolaire : institut spécialisé, classe ULIS, dossier MDPH, classe à Hauts Potentiels Intellectuels...

40492209_334600490613721_426560679648532